République !
Dimanche 24 Février 2019

 Lettre n°26: Brève


   Internet



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Mercredi 25 Février 2009

 Sa suffisance semble très pressée de mettre en place la fameuse Hadopi, grande initiative permettant de sauver la Création, la Culture, et d'en finir enfin avec ces terribles pirates qui menacent notre travail, notre famille, et notre patrie. Initiative tout à fait cohérente de plus, de la part d'un homme aussi cultivé, fin, passionné d'art et de création, un gentilhomme, un humaniste nous venant le pas volontaire et le bras levé vers nous tout droit des Lumières. Rappelons tout de même pour les plus distrets deux points qui taquinent le plus les démocrates et les républicains pointilleux, ainsi que certains amoureux d'art et de culture, d'une autre Culture disons.
1. Tout d'abord, il serait ainsi autorisé à des sociétés privées sur demande des majors de surveiller les activités des internautes, ceux qui auront été ''repérés" faisant alors l'objet d'une demande de dévoilement de leurs coordonnées personnelles auprès d'un organisme d'Etat qui obligerait les fournisseurs d'accès à s'exécuter en ce sens.
2. Ceci serait fait bien entendu, comme Il se doit, en dehors de toute procédure judiciaire, c'est si long la Justice... La connexion serait coupée, des amendes seraient distrbiuées, et qui sait, peut être dans un élan d'audace Sa suffisance ira t'elle jusqu'à envisager la prison. C'est que la Culture, c'est important pour cet homme! Tellement important que nous venons d'apprendre aujourd'hui qu'il avait décidé d'être le Grand Chef de cet organisme qui décidera qui sont les bons et les mauvais internautes. Cette attention venue de si haut, portée sur un Peuple et ses créateurs, ne peut qu'émouvoir...
3. Oh, j'allais oublier deux petites choses... Des détails de l'histoire comme on dit... La première, c'est que nos sages Sénateurs ont voté à la quasi unanimité ce texte il y a quelques semaines, défendant ainsi n'en doutons pas les intérêts du plus grand nombre, les valeurs républicaines, ou leur gamelle comme disent les médisants! La seconde, et pas la moindre, c'est qu'il est difficile de saisir dans ce brun processus comment pourrait être évité qu'un internaute "gênant" se voit coupée sa connexion internet après avoir été déclaré pirate par une société privée et un organisme d'Etat dirigé par Lui seul Lui.


Citoyen J


  Autres articles


  Textes Fondateurs
      Condorcet

   


Pas de doctrine officielle


"On a dit que l’enseignement de la constitution de chaque pays devait y faire partie de l’instruction nationale. Cela est vrai, sans doute, si on en parle comme d’un fait ; si on se contente de l’expliquer et de la...[Lire la suite]



  Lettre n°57: Editorial
      Suicide d'une nation ?

    Qui n’a pas éprouvé de la fierté et de la joie à l’annonce du sacre hollywoodien du film français The Artist ? Mais ce sentiment laisse rapidement place à d’autres plus mitigés : un film muet (et un titre en anglais) alors que la pratique de notre belle langue recule...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2019 - Le Groupe République !