République !
Lundi 01 Septembre 2014

 Europe


   Guigou



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Vendredi 16 Novembre 2007

  A l'heure où la mondialisation n'a jamais été aussi forte, et le contournement de la souveraineté populaire valeur courante, la rhétorique d'une membre du Parti Socialiste fait tomber les bras. Quand d'autres parlent d'Europe des peuples, et quand les peuples eux-mêmes ont l'intelligence politique en disant "non", ci-git son contraire, matiné de bon coeur, ayant appelé à voter oui au traité de Lisbonne :

"Voter non, c'est se couper du reste de la gauche européenne, s'abstenir c'est se marginaliser au sein de cette gauche européenne, c'est perdre la capacité de peser sur ses choix. Ne pas voter oui, c'est laisser la droite française et européenne s'approprier l'Europe et la modeler à son idéologie...Voter oui n'est pas se renier pour ceux qui croient à l'Europe et qui ont voté non au référendum de 2005."


"Oui au traité de Lisbonne", par Elisabeth Guigou (Le Monde du 31.10.07)





  Autres articles


  Lettre n°11: Un mot dans l'air du temps
      Cachez cette rigueur que je ne saurais voir

    par Laurent Pelvey


Le vocabulaire joue des tours aux ministres, dont la tâche est de faire les choses sans leur donner leur nom véritable. Parfois, le masque tombe involontairement.



Rigueur. Christine Lagarde, ministre de l’Économie, des Finances et de l’Emploi, a lâché le mot...[Lire la suite]



  Lettre n°38: Brèves
      La Seine-et-Marne sévèrement touchée par des destructions d’emplois

    Le site de pièces de rechange de Moissy-Cramayel PSA Peugeot-Citroën, en Seine-et-Marne, qui emploie 390 salariés est voué à une disparition totale, a annoncé le 13 avril la direction du groupe. Le constructeur automobile présentera le 20 avril en comité central d'entreprise son « projet de réorganisation de la logistique...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2014 - Le Groupe République !