République !
Lundi 28 Juillet 2014

 Europe


   Guigou



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Vendredi 16 Novembre 2007

  A l'heure où la mondialisation n'a jamais été aussi forte, et le contournement de la souveraineté populaire valeur courante, la rhétorique d'une membre du Parti Socialiste fait tomber les bras. Quand d'autres parlent d'Europe des peuples, et quand les peuples eux-mêmes ont l'intelligence politique en disant "non", ci-git son contraire, matiné de bon coeur, ayant appelé à voter oui au traité de Lisbonne :

"Voter non, c'est se couper du reste de la gauche européenne, s'abstenir c'est se marginaliser au sein de cette gauche européenne, c'est perdre la capacité de peser sur ses choix. Ne pas voter oui, c'est laisser la droite française et européenne s'approprier l'Europe et la modeler à son idéologie...Voter oui n'est pas se renier pour ceux qui croient à l'Europe et qui ont voté non au référendum de 2005."


"Oui au traité de Lisbonne", par Elisabeth Guigou (Le Monde du 31.10.07)





  Autres articles


  Lettre n°61: Un mot dans l'air du temps
      Vive les vacances, à bas...

    par André Bellon

Vacances. Le mot évoque repos, plages, mer. Et pourquoi se priver de cette évocation de période paisible, loin du lieu de travail ?

Mais vient aussitôt à l’esprit l’idée déplaisante de ceux pour qui vacances ne signifie rien, ceux qui n’ont pas de congés parce qu’ils n’ont...[Lire la suite]



  Lettre n°65: Note de lecture
      L'insurrection

    C'est à une satire étincelante que se livre le journaliste et essayiste Pierre Lévy, directeur du mensuel « Bastille-République-Nations ». Au-travers du rêve d’un jeune journaliste dénommé Dylan, projetant ce dernier en l’an 2022, Pierre Lévy procède à une critique très salubre de la déréliction politique en Europe notamment. Le...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2014 - Le Groupe République !