République !
Dimanche 05 Juillet 2015

 Europe


   Guigou



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Vendredi 16 Novembre 2007

  A l'heure où la mondialisation n'a jamais été aussi forte, et le contournement de la souveraineté populaire valeur courante, la rhétorique d'une membre du Parti Socialiste fait tomber les bras. Quand d'autres parlent d'Europe des peuples, et quand les peuples eux-mêmes ont l'intelligence politique en disant "non", ci-git son contraire, matiné de bon coeur, ayant appelé à voter oui au traité de Lisbonne :

"Voter non, c'est se couper du reste de la gauche européenne, s'abstenir c'est se marginaliser au sein de cette gauche européenne, c'est perdre la capacité de peser sur ses choix. Ne pas voter oui, c'est laisser la droite française et européenne s'approprier l'Europe et la modeler à son idéologie...Voter oui n'est pas se renier pour ceux qui croient à l'Europe et qui ont voté non au référendum de 2005."


"Oui au traité de Lisbonne", par Elisabeth Guigou (Le Monde du 31.10.07)





  Autres articles


  Lettre n°43: Brèves
      On n'en est pas à une contradiction près, mais quand même !

    Nicolas Sarkozy a donc, pendant la célébration du 11 novembre 1918, célébré un autre 11 novembre, celui de 1940. Ce jour là, plus de 2000 jeunes avaient manifesté contre l'occupant et appelé à résister au péril de leurs propres vies.
On ne peut qu'applaudir à ce geste. Mais on...[Lire la suite]



  Lettre n°41: Editorial
      Regarde ailleurs !

    Il fut un temps où la France servait de modèle. Ses valeurs universalistes, en particulier celles issues des Lumières, étaient partout citées en exemple. Autres temps, autres mœurs : de nos jours, le discours public est systématiquement marqué par des injonctions à faire comme les autres (sauf d’ailleurs lorsque les autres...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2015 - Le Groupe République !