République !
Mardi 16 Septembre 2014

 Europe


   Guigou



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Vendredi 16 Novembre 2007

  A l'heure où la mondialisation n'a jamais été aussi forte, et le contournement de la souveraineté populaire valeur courante, la rhétorique d'une membre du Parti Socialiste fait tomber les bras. Quand d'autres parlent d'Europe des peuples, et quand les peuples eux-mêmes ont l'intelligence politique en disant "non", ci-git son contraire, matiné de bon coeur, ayant appelé à voter oui au traité de Lisbonne :

"Voter non, c'est se couper du reste de la gauche européenne, s'abstenir c'est se marginaliser au sein de cette gauche européenne, c'est perdre la capacité de peser sur ses choix. Ne pas voter oui, c'est laisser la droite française et européenne s'approprier l'Europe et la modeler à son idéologie...Voter oui n'est pas se renier pour ceux qui croient à l'Europe et qui ont voté non au référendum de 2005."


"Oui au traité de Lisbonne", par Elisabeth Guigou (Le Monde du 31.10.07)





  Autres articles


  Lettre n°20: Brèves
       Le diable dans la non-mixité scolaire

    "Le diable se cache dans les détails". Ce proverbe suisse me semble bien approprié dans la situation présente : la loi votée le 15 mai dans la noirceur de la nuit, ce qui lui convient bien, transpose en droit français cinq directives de l'Union européenne sur la lutte contre...[Lire la suite]


  Lettre n°68: Editorial
      Fermez les yeux, tout est tranquille !

    L’actualité est riche même si, allez savoir pourquoi, beaucoup de journalistes, surtout dans l’audiovisuel, ne semblent pas toujours le remarquer. Surtout, bien peu sont-ils à repérer le lien entre les évènements. Or, à y regarder de près, tant de faits tournent autour du rôle du Parlement, du fonctionnement de la...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2014 - Le Groupe République !