République !
Mercredi 22 Mai 2019

 Europe


   Kouchner chante contre la République



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Jeudi 03 Janvier 2008

 L’illusionnisme du chanteur M. Bernard Kouchner détrônera-t-il celui de M. Lionel Jospin reprenant jadis « Les feuilles mortes » ? Le journal Libération en vient même à poser la question. Le 12 novembre dernier, jour people s’il en est, le patron du Quai d’Orsay touchait le degré zéro de la culture en enregistrant un tube « R’n’B » avec son homologue allemand. Surévalué en chanson « haut de gamme » pour véhiculer les valeurs de l’intégration européenne et la langue de « Goethe », cet OVNI musical reprend en boucle, tels des coups de canon, « Frankreich » et « Deutschland ». Un tel excitant est le vrai miroir d’une gueule de bois européenne : les dirigeants politiques nous apprenant, en plus, que le talent est radicalement contraire à leur mandat.




  Autres articles


  Lettre n°23: Brèves
       Ils ne mourraient pas tous, mais tous étaient frappés

    Le spectacle donné par le Parti Socialiste est évidemment consternant ou hilarant, selon l'humeur du moment. Il m'apparait toutefois utile de dire un mot des glapissements que poussent les ténors de l'UMP.
L'UMP, nous le savons tous, a choisi, pour désigner ses dirigeants la méthode du Conclave. Les dignitaires...[Lire la suite]



  Lettre n°44: Note de lecture
      Le Manifeste des plébéiens

    Si beaucoup d’historiens ont pu s’intéresser au personnage emblématique de Gracchus Babeuf (1760-1797), pour sa lutte contre la réaction thermidorienne, et ses actions en faveur de l’égalité ou du collectivisme, c’est sans aucun doute aujourd’hui avec cette réédition menée par André Bellon un Babeuf de nouveau émancipateur du peuple qui...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2019 - Le Groupe République !