République !
Mardi 17 Janvier 2017

 Economie


   Le Medef n'aime pas les institutions sociales



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Dimanche 01 Juin 2008

 

" La liberté de penser s'arrête là où commence le code du travail "

Laurence Parisot, janvier 2005 à l'Assemblée générale du Medef.

" La vie, la santé, l'amour sont précaires, pourquoi le travail échapperait-il à cette loi ?"

ibid., Le Figaro, 30 août 2005.





  Autres articles


  Lettre n°67: Un mot dans l'air du temps
      Vous avez dit "liberté de pensée" ?

    par Anne-Cécile Robert


Dans le match « administration fiscale française contre Mandarom », la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) vient d’arbitrer en faveur de la secte. Le fisc réclamait au Mandarom, et à d’autres groupuscules religieux, des taxes de plusieurs centaines de milliers d’euros sur les dons manuels....[Lire la suite]



  Lettre n°48: Un mot dans l'air du temps
      Les immigrés et la République

    par René Robert


Le Front National s’installe dans les urnes et les medias s’émeuvent ; l’UMP s’énerve, le Président s’entête sur des sujets dangereux, la gauche bafouille…et la stigmatisation des étrangers repart de plus belle, surtout les étrangers considérés comme musulmans ! Même si Madame Le Pen formule de bonnes...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2017 - Le Groupe République !