République !
Vendredi 25 Avril 2014

 Temps et moeurs


   Retour vers le futur



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Vendredi 12 Juin 2009

 Catherine Tasca, ancien Ministre et actuel Sénateur (PS) des Yvelines, favorable à la loi Hadopi, s’est inquiétée des conséquences de la censure du Conseil Constitutionnel sur les Droits d’auteur. Interrogée sur France Culture, le jeudi 11 juin, sur le fait que la censure était fondée sur la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, elle a cru bon de faire remarquer qu’il s’agissait d’un texte très ancien (1789) et qu’on était dans une autre époque.
Oubliant sans doute (le temps est long) que cette déclaration est encore aujourd’hui dans le préambule de la Constitution française, elle oublie aussi (le temps est court) que les droits d’auteur, encore plus anciens, datent de Beaumarchais.
L’utilisation du temps est devenue élastique depuis Einstein !





  Autres articles


  Lettre n°34: Brèves
      Un aveugle heureux

    Le mardi 1er décembre, le président de l'Assemblée nationale ouvrait la scéance des questions au gouvernement en saluant l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne qui "accroit les pouvoirs des parlements nationaux". M. Accoyer a sans doute mal lu le traité: le "deficit démocratique" de l'Union européenne, dénoncé par la...[Lire la suite]


  Lettre n°31: Brèves
      Versailles

    La majorité actuelle tend à expliquer, en particulier par la voix de Bernard Accoyer, Président de l'assemblée nationale, que ce sont les monarchistes qui ont empêché jusqu'alors les Présidents de la République d'être présents devant le Parlement.
En fait, le 13 mars 1873, afin d’empêcher les pressions et le chantage...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2014 - Le Groupe République !