République !
Mercredi 28 Janvier 2015

 Temps et moeurs


   Retour vers le futur



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Vendredi 12 Juin 2009

 Catherine Tasca, ancien Ministre et actuel Sénateur (PS) des Yvelines, favorable à la loi Hadopi, s’est inquiétée des conséquences de la censure du Conseil Constitutionnel sur les Droits d’auteur. Interrogée sur France Culture, le jeudi 11 juin, sur le fait que la censure était fondée sur la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, elle a cru bon de faire remarquer qu’il s’agissait d’un texte très ancien (1789) et qu’on était dans une autre époque.
Oubliant sans doute (le temps est long) que cette déclaration est encore aujourd’hui dans le préambule de la Constitution française, elle oublie aussi (le temps est court) que les droits d’auteur, encore plus anciens, datent de Beaumarchais.
L’utilisation du temps est devenue élastique depuis Einstein !





  Autres articles


  Lettre n°26: Brève
       Et maintenant !

    Trop heureux de pouvoir se moquer, certains organes de presse conformistes ont titré « et maintenant ? » après les manifestations du jeudi 29 janvier.

Eh oui ! Parce qu’on ne voit aujourd’hui pas d’autres débouchés politiques qu’une alternance sans projet, les soutiens du système se croient autorisés...[Lire la suite]



  Lettre n°5: Un mot dans l'air du temps
      La Constitution est l’affaire du peuple et de lui seul

    par Jérémy Mercier


Le non au référendum a posé avec une acuité renforcée la question de la loi fondamentale de la nation. Doit-elle procéder de spécialistes du droit ou de l’économie, de l’industrie des sondages ou des citoyens eux-mêmes ? Poser la question, c’est y répondre, sauf pour les candidats institutionnels...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2015 - Le Groupe République !