République !
Mercredi 15 Août 2018

 Temps et moeurs


   Retour vers le futur



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Vendredi 12 Juin 2009

 Catherine Tasca, ancien Ministre et actuel Sénateur (PS) des Yvelines, favorable à la loi Hadopi, s’est inquiétée des conséquences de la censure du Conseil Constitutionnel sur les Droits d’auteur. Interrogée sur France Culture, le jeudi 11 juin, sur le fait que la censure était fondée sur la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, elle a cru bon de faire remarquer qu’il s’agissait d’un texte très ancien (1789) et qu’on était dans une autre époque.
Oubliant sans doute (le temps est long) que cette déclaration est encore aujourd’hui dans le préambule de la Constitution française, elle oublie aussi (le temps est court) que les droits d’auteur, encore plus anciens, datent de Beaumarchais.
L’utilisation du temps est devenue élastique depuis Einstein !





  Autres articles


  Lettre n°15: Brèves
      La Cour européenne de justice torpille les droits syndicaux

    Deux décisions de la Cour de justice des communautés européennes remettent en cause le droit social des Etats membres. Les arrêts Viking et Vaxholm rendus en décembre dernier condamnent deux actions syndicales en Finlande et en Suède, l’une menée contre une délocalisation, l’autre contre la violation d’une convention collective (rémunération...[Lire la suite]


  Lettre n°36: Chronique de l'antirépublique
      Tirage au sort, le nouveau phantasme

    par André Bellon



La vie politique est en crise et la démocratie est de plus en plus un mot sans conséquence. C’est sur ce champ de ruines que des voix de plus en plus insistantes autant qu’insidieuses proposent de tirer au sort les représentants du peuple au...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2018 - Le Groupe République !