République !
Vendredi 01 Juillet 2016

 Temps et moeurs


   Retour vers le futur



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Vendredi 12 Juin 2009

 Catherine Tasca, ancien Ministre et actuel Sénateur (PS) des Yvelines, favorable à la loi Hadopi, s’est inquiétée des conséquences de la censure du Conseil Constitutionnel sur les Droits d’auteur. Interrogée sur France Culture, le jeudi 11 juin, sur le fait que la censure était fondée sur la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, elle a cru bon de faire remarquer qu’il s’agissait d’un texte très ancien (1789) et qu’on était dans une autre époque.
Oubliant sans doute (le temps est long) que cette déclaration est encore aujourd’hui dans le préambule de la Constitution française, elle oublie aussi (le temps est court) que les droits d’auteur, encore plus anciens, datent de Beaumarchais.
L’utilisation du temps est devenue élastique depuis Einstein !





  Autres articles


  Lettre n°66: Chronique de l'antirépublique
      Exil fiscal, suite...

    par Gilbert Legay



Le départ envisagé, et largement médiatisé, de quelques personnalités
a ouvert les yeux de nos concitoyens sur un phénomène nouveau
que nul n’avait imaginé possible jusqu’à aujourd’hui…
Il ne s’agit pas d’un départ pour quelques semaines ou quelques mois, mais l’application d’une décision mûrement réfléchie, visant...[Lire la suite]



  Lettre n°28: Note de lecture
      La dette publique, une affaire rentable : A qui profite le système ?

    Pas à vous bien sûr ! Vous vous sentez même un peu coupable des 1200 et quelques milliards que les Français doivent, tous ensemble, pour avoir pendant des années vécu au-dessus de leurs moyens ( c’est ce qu’on leur dit ).!
Rassurez-vous, la réalité est tout autre. Il fut...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2016 - Le Groupe République !