République !
Dimanche 21 Décembre 2014

 Temps et moeurs


   Retour vers le futur



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Vendredi 12 Juin 2009

 Catherine Tasca, ancien Ministre et actuel Sénateur (PS) des Yvelines, favorable à la loi Hadopi, s’est inquiétée des conséquences de la censure du Conseil Constitutionnel sur les Droits d’auteur. Interrogée sur France Culture, le jeudi 11 juin, sur le fait que la censure était fondée sur la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, elle a cru bon de faire remarquer qu’il s’agissait d’un texte très ancien (1789) et qu’on était dans une autre époque.
Oubliant sans doute (le temps est long) que cette déclaration est encore aujourd’hui dans le préambule de la Constitution française, elle oublie aussi (le temps est court) que les droits d’auteur, encore plus anciens, datent de Beaumarchais.
L’utilisation du temps est devenue élastique depuis Einstein !





  Autres articles


  Lettre n°20: Note de lecture
      Il faut qu'il parte

    Tout est parti d’un matin de janvier. Sébastien Lapaque discute avec un ami enseignant. Il apprend qu’au pays de Victor Hugo un de nos burgraves juge «sadique» d’inscrire La Princesse de Clèves à un oral de concours administratif. Des instants de rage contre les sommets de l’Etat s’en suivent, en...[Lire la suite]


  Lettre n°59: Chronique de l'antirépublique
      Sus aux « corps intermédiaires » ?

    par Christian Berthier


Par le passé, on a tenté de vendre aux Français l’Etat Total, l’Ordre Nouveau Corporatiste, la troisième voie socio-économiste, le néo-socialisme, les « ordres » de tous ordres, le combat contre la république des copains et des coquins et le Sénat économique et social.


Il s’agissait...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2014 - Le Groupe République !