République !
Mercredi 27 Août 2014

 Temps et moeurs


   Retour vers le futur



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Vendredi 12 Juin 2009

 Catherine Tasca, ancien Ministre et actuel Sénateur (PS) des Yvelines, favorable à la loi Hadopi, s’est inquiétée des conséquences de la censure du Conseil Constitutionnel sur les Droits d’auteur. Interrogée sur France Culture, le jeudi 11 juin, sur le fait que la censure était fondée sur la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, elle a cru bon de faire remarquer qu’il s’agissait d’un texte très ancien (1789) et qu’on était dans une autre époque.
Oubliant sans doute (le temps est long) que cette déclaration est encore aujourd’hui dans le préambule de la Constitution française, elle oublie aussi (le temps est court) que les droits d’auteur, encore plus anciens, datent de Beaumarchais.
L’utilisation du temps est devenue élastique depuis Einstein !





  Autres articles


  Lettre n°31: Brèves
      Faut-il brûler les "enseignants désobéissants" ?

    Des instituteurs font aujourd’hui l’objet de comparutions en justice pour avoir refusé d’appliquer le plan Darcos sur l’Education Nationale. Ces « désobéisseurs », comme ils se nomment, tous trois défenseurs du Service Public, s’opposent à la mise en place des nouveaux programmes, au fichage Base-Elèves et, notamment, au dispositif de...[Lire la suite]


  Lettre n°68: L'événement
      Italie : la démocratie extorquée

    par Jérémy MERCIER


Les élections en Italie furent un symbole relativement intéressant pour comprendre comment, après la Grèce, l’Espagne, l’Islande, la France, les citoyens ont souhaité rejeter, par leurs suffrages, les soi-disant lois économiques relayées par l’OMC et l’Union européenne. Au moment où Chypre subit à son tour de plein...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2014 - Le Groupe République !