République !
Dimanche 29 Mai 2016

 Temps et moeurs


   Retour vers le futur



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Vendredi 12 Juin 2009

 Catherine Tasca, ancien Ministre et actuel Sénateur (PS) des Yvelines, favorable à la loi Hadopi, s’est inquiétée des conséquences de la censure du Conseil Constitutionnel sur les Droits d’auteur. Interrogée sur France Culture, le jeudi 11 juin, sur le fait que la censure était fondée sur la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, elle a cru bon de faire remarquer qu’il s’agissait d’un texte très ancien (1789) et qu’on était dans une autre époque.
Oubliant sans doute (le temps est long) que cette déclaration est encore aujourd’hui dans le préambule de la Constitution française, elle oublie aussi (le temps est court) que les droits d’auteur, encore plus anciens, datent de Beaumarchais.
L’utilisation du temps est devenue élastique depuis Einstein !





  Autres articles


  Lettre n°12: Notes de lecture
      L’empire du moindre mal

    Un marché commun, un espace de Droit protégeant la concurrence, l’appétit de participer à la Croissance : voilà les îles Fortunées du libéralisme économique. On peut y ajouter une once de bonne conscience, tel Alain-Gérard Slama, voyant dans cette contre-révolution les grands piliers de la démocratie. Sans langue, sans culture...[Lire la suite]


  Lettre n°16: Editorial
      Les institutions discréditées

    Les classes dirigeantes du pays ont trouvé en Sarkozy le personnage qui les représente le mieux. À mesure que le pays s’enfonce dans une crise sociale aggravée par le temps depuis lequel elle se prolonge, la caste politique qui est à sa tête se délecte dans une fin de règne...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2016 - Le Groupe République !