République !
Mardi 22 Janvier 2019

 Temps et moeurs


   Retour vers le futur



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Vendredi 12 Juin 2009

 Catherine Tasca, ancien Ministre et actuel Sénateur (PS) des Yvelines, favorable à la loi Hadopi, s’est inquiétée des conséquences de la censure du Conseil Constitutionnel sur les Droits d’auteur. Interrogée sur France Culture, le jeudi 11 juin, sur le fait que la censure était fondée sur la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, elle a cru bon de faire remarquer qu’il s’agissait d’un texte très ancien (1789) et qu’on était dans une autre époque.
Oubliant sans doute (le temps est long) que cette déclaration est encore aujourd’hui dans le préambule de la Constitution française, elle oublie aussi (le temps est court) que les droits d’auteur, encore plus anciens, datent de Beaumarchais.
L’utilisation du temps est devenue élastique depuis Einstein !





  Autres articles


  Lettre n°10: Editorial
      La tête et les jambes

    La finesse d'analyse politique de François Hollande s'est révélée dans toute sa puissance involontaire, lorsqu'il a affirmé, au soir du second tour des élections légisalatives, le 17 juin, que la France marchait désormais sur ses deux jambes. Il voulait se féliciter de n'avoir pas conduit son parti à une nouvelle...[Lire la suite]


  Lettre n°19: Brèves
       La règle de Copé

    Interrogé par Canal + sur l’abandon par l’UMP de la proposition de limiter le cumul des mandats, le président du groupe UMP à l’Assemblée nationale Jean-françois Copé, considérant que la meilleure défense est l’attaque, a demandé à la journaliste qui se permettait une telle remarque si elle se l’appliquerait à...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2019 - Le Groupe République !