République !
Mercredi 14 Novembre 2018

 Lettre n°11: Notes de lecture


   La femme fatale



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Jeudi 27 Septembre 2007

 Si vous voulez avoir une idée des méthodes qui ont été employées pour hisser Mme Royal au sommet et précipiter le Parti Socialiste dans le gouffre, lisez ce livre. Écrit par deux journalistes du Monde qui ne cachent guère leur goût pour un Parti Socialiste qui serait « rénové » comme ses homologues européens, La femme fatale vous emmène dans les cercles du marketing, des spécialistes du web, de la blogosphère et des sondages, bref, de tout ce qui a servi à l'ascension de la candidate. Et qui s'est révélé catastrophique. Pas pour la reine des médias, ni pour les classes dominantes qui, dans l'élection présidentielle de 2007, ont pris leur revanche sur le non au référendum. Non ! Dévastateur pour le Parti socialiste, ses dirigeants et ce qui reste de militants. Et pour les partis alentour qui, en appelant à voter pour elle, ont cru devoir lier leur sort à ce parti et à ses avatars.

La femme fatale, de Raphaëlle Bacqué et Ariane Chemin, Albin Michel éditeur, 240 pages, 18 euros.


JPA


  Autres articles


  Lettre n°52: Un mot dans l'air du temps
      Le Sénat qui change pour que rien ne change

    par Jean-Pierre Alliot


Les candidats du président ont subi un tel échec aux dernières élections sénatoriales que l’événement a semblé prendre la dimension d’un basculement historique. Le Sénat aurait basculé à gauche, dans le sens du progrès ! On n’aurait pas été loin d’une révolution si c’eût été l’ensemble du...[Lire la suite]



  Lettre n°20: Brèves
       Une Constitution pour étouffer le pluralisme politique

    Au cours du débat parlementaire sur la révision de la Constitution, voilà qu’est apparue soudain une idée a priori bien normale en démocratie : affirmer le pluralisme de la représentation politique comme un principe constitutionnel. Émise au Sénat, cette proposition a suscité aussitôt l’hostilité d’un gouvernement accroché au bipartisme aseptisé...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2018 - Le Groupe République !