République !
Vendredi 19 Avril 2019

 Lettre n°28: Brèves


   Vous n’étiez qu’un esclave



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Vendredi 17 Avril 2009

 Avant la 2ème guerre mondiale, existait à Paris une place dite « des trois Dumas ». Y étaient érigées la statue du grand écrivain Alexandre Dumas, celle de son fils, l’auteur de « La dame aux camélias » et celle de son père, général de la révolution. Sur cette place qui a perdu son nom, les deux premières statues sont toujours présentes. La dernière, ayant eu le malheur d’être en bronze, a été fondue sous l’occupation par les autorités allemandes et, depuis longtemps, il est demandé de l’ériger à nouveau sur cette place.


Ce devrait être chose faite. Mais ce n’est pas la statue du général qui sera inaugurée ; ce sera une allégorie de l’esclavage. Alors qu’un projet de Ousmane SOW représentant la force et la fonction du général avait été proposé, il a lui a été préféré une représentation de chaînes d’esclave, cette œuvre étant inaugurée par le maire de Paris le samedi 4 mai 2009.


On se souvient du titre d’un grand quotidien lors de la mise au Panthéon de l’immense écrivain qu’était Alexandre Dumas : « Le métissage entre au Panthéon ». Dumas n’était qualifiée que par sa couleur, valorisé que par son ethnie. Et bien, revoilà la même chanson. Un général de la révolution française n’est considéré qu’au travers de son ancienne identité d’esclave.
On ne célèbre plus les grands personnages ; on célèbre la repentance de nos fautes antérieures et on se félicite d’y avoir mis fin. En tous cas, ça reste entre gens bien pensants.


A.B.


  Autres articles


  Lettre n°17: Note de lecture
      La propriété sociale et la démocratie

    A l’heure des individualités sans appartenance et des services publics dépoussiérés, la mesure républicaine du philosophe Alfred Fouillée (1836-1912) instruit pour sauver la démocratie. Celui dont l’épouse publiait en son temps le fameux Tour de France de deux enfants, sous le pseudonyme de Giordano Bruno, pense la construction des...[Lire la suite]


  Lettre n°46: Brèves
      Et la prière sauvera-t-elle l’Italie de la crise ? Les parlementaires italiens au Vatican

    Sous le titre, « Corsa al voto dei cattolici. Pd e Pdl pregano insieme », le quotidien génois, Il Secolo XIX, relate, ce jeudi 3 février, une visite de 130 parlementaires italiens au Vatican. Ces derniers, membres de l’opposition ou non, de centre-gauche, du parti berluconiste comme d’extrême-droite, accompagnés de...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2019 - Le Groupe République !