République !
Mardi 22 Mai 2018

 Lettre n°43: Brèves


   On n'en est pas à une contradiction près, mais quand même !



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Mardi 16 Novembre 2010

 Nicolas Sarkozy a donc, pendant la célébration du 11 novembre 1918, célébré un autre 11 novembre, celui de 1940. Ce jour là, plus de 2000 jeunes avaient manifesté contre l'occupant et appelé à résister au péril de leurs propres vies.
On ne peut qu'applaudir à ce geste. Mais on ne peut que s'étonner de voir glorifier les jeunes manifestants par celui-là même qui contestait ce droit aux jeunes d'aujourd'hui manifestant pour l'avenir de leurs propres retraites.
Ces derniers étaient, à l'en croire, manipulés. Heureusement que personne n'a eu l'indécence d'évoquer une telle idée pour leurs prédécesseurs.



A.B.


  Autres articles


  Lettre n°56: Note de lecture
      Le pouvoir. Symboles et mythes

    Les symboles du pouvoir politique français participent d’une forme indéniable de sacré dans la République. Parfois difficiles à maîtriser pour les hommes politiques, ils sont, comme l’écrit l’historien Samuel Tomei, « mémoire et boussole ». Ils renvoient à des histoires particulières, celle de la Révolution française, de l’histoire républicaine en...[Lire la suite]


  Lettre n°58: Brèves
      Quand Nicolas Sarkozy utilise la Résistance française

    En rendant hommage, ce mercredi 11 avril, à l’exceptionnelle figure de la Résistance française qu’était M. Raymond Aubrac (1914-2012), Nicolas Sarkozy a, de nouveau, instrumentalisé un combat qui n’est pas le sien, un engagement qui n’est pas de sa famille politique, une histoire qu’il méprise, un humanisme et un mouvement...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2018 - Le Groupe République !