République !
Dimanche 21 Décembre 2014

 Les napoléoniens


   Hommage de l'UMP à Napoléon III



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Lundi 17 Décembre 2007

  Lundi 10 décembre 2007, une délégation UMP des Alpes-Maritimes conduite par M.Christian Estrosi s’est rendue, aux frais du contribuable, à Farnborough en Grande-Bretagne pour se recueillir devant la tombe de Napoléon III et réclamer le retour de ses cendres sur le sol français. Un tel hommage a de quoi choquer si l’on repense au coup d’Etat contre la IIème République en 1851, au rétablissement des privilèges l’année d’après, à la censure de la presse tout comme de La Marseillaise, jugée révolutionnaire, et à l’exil contraint de Victor Hugo, entièrement opposé à ce Prince-Président. Bref, si l'on fait la somme des engagements antirépublicains du Second Empire, il est douteux que Napoléon III fasse l’objet d’une récupération politique de l’histoire pour des valeurs démocratiques ou humanistes. C’est à ce titre que d’autres élus niçois ont le même jour rendu hommage à Hugo et à Garibaldi, insurgés contre cet empereur autoritaire et libéral.





  Autres articles


  Lettre n°35: Brèves
      Le métier d'enseignant

    Dans un rapport parlementaire commandé par le gouvernement, la député UMP Françoise Guégot (Seine-Maritime) propose de créer pour les enseignants « des obligations de stages en entreprise tout au long de leur carrière ». L'objectif, à terme, serait ainsi de permettre une meilleure orientation professionnelle des élèves. Une fois de...[Lire la suite]


  Lettre n°25: L'événement
      Le juge d'instruction : annonce d'une disparition

    par Nuri Albala



On répète depuis longtemps que « le juge d’instruction est l’homme le plus puissant de France ».

Il y a à cela deux raisons : d’une part ses pouvoirs d’investigations, d’enquêtes, de saisies et, surtout, d’incarcération (même si ceux-ci ont été transférés, depuis quelques...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2014 - Le Groupe République !