République !
Dimanche 22 Octobre 2017

 Les napoléoniens


   Hommage de l'UMP à Napoléon III



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Lundi 17 Décembre 2007

  Lundi 10 décembre 2007, une délégation UMP des Alpes-Maritimes conduite par M.Christian Estrosi s’est rendue, aux frais du contribuable, à Farnborough en Grande-Bretagne pour se recueillir devant la tombe de Napoléon III et réclamer le retour de ses cendres sur le sol français. Un tel hommage a de quoi choquer si l’on repense au coup d’Etat contre la IIème République en 1851, au rétablissement des privilèges l’année d’après, à la censure de la presse tout comme de La Marseillaise, jugée révolutionnaire, et à l’exil contraint de Victor Hugo, entièrement opposé à ce Prince-Président. Bref, si l'on fait la somme des engagements antirépublicains du Second Empire, il est douteux que Napoléon III fasse l’objet d’une récupération politique de l’histoire pour des valeurs démocratiques ou humanistes. C’est à ce titre que d’autres élus niçois ont le même jour rendu hommage à Hugo et à Garibaldi, insurgés contre cet empereur autoritaire et libéral.





  Autres articles


  Lettre n°44: Brèves
      Pauvre presse

    La presse est, à de rares exceptions près, malheureusement trop marginales, aux mains d'intérêts financiers ou de grands groupes industriels, souvent marchands de canons.

Des journalistes quotidiennement présents sur les écrans de télévision servent de faire-valoir au Président de la République dans des interviews fort peu contradictoires. ...[Lire la suite]



  Lettre n°23: Brèves
       Ils ne mourraient pas tous, mais tous étaient frappés

    Le spectacle donné par le Parti Socialiste est évidemment consternant ou hilarant, selon l'humeur du moment. Il m'apparait toutefois utile de dire un mot des glapissements que poussent les ténors de l'UMP.
L'UMP, nous le savons tous, a choisi, pour désigner ses dirigeants la méthode du Conclave. Les dignitaires...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2017 - Le Groupe République !