République !
Jeudi 31 Juillet 2014

 Livres recommandés


    Contre le communautarisme

Contre le communautarisme   Le communautarisme ? Naguère absent de notre vocabulaire et de nos préoccupations premières, il s'est en quelques années emparé du terrain et a colonisé bien des esprits.
Nous voici, en guise de «progrès», promis à la juxtaposition ethnique, religieuse ou sexuelle. Des minorités victimaires aux «lois mémorielles», de la discrimination positive aux «minorités visibles», du politiquement correct à la pénalisation des débats, de l'importation du conflit israélo-palestinien aux ethno-régionalismes, quel déferlement !
Certains imaginent le phénomène soluble dans la République. C'est exactement le contraire qui est en train de se passer. Le chantage exercé par des entrepreneurs communautaires non représentatifs rencontre la complaisance médiatique et bénéficie du soutien de maint responsable.
Une partie de nos élites, jouant les apprentis sorciers, croit avoir trouvé la martingale pour durer: on gomme le peuple souverain, on gère la division et la concurrence communautaire…
Le présent essai apporte la démonstration magistrale d'une collusion entre petites lâchetés, grand cynisme et abandon résolu de tout projet égalitaire. Et dessine les contours d'une – très urgente – contre-attaque républicaine.

Julien Landfried est le cofondateur et directeur de l'Observatoire du communautarisme (www.communautarisme.net), qui publie depuis 2003 des analyses de chercheurs et d'intellectuels sur le communautarisme, la laïcité, les discriminations et le racisme.

(Quatrième page de couverture de l'ouvrage)



 Auteur: Julien LANDFRIED
 Editeur: Armand Colin
 Date de parution: mars 2007
 Nombre de pages: 196
 ISBN: 2200346557
 Prix: 18 euros



    Subunda : Coups de sonde dans l'océan des sondages

Subunda : Coups de sonde dans l   La réalisation, la diffusion et le commentaire des sondages d’opinion se sont aujourd’hui banalisés tant par leur fréquence que par la prolifération des thèmes abordés. Chacun s’est progressivement habitué aux « révélations » des enquêtes d’opinion, intégrées dans « l’air du temps » au même titre que la publication des cours de la bourse, des prévisions météorologiques ou de l’horoscope… On a pourtant toutes les raisons de se méfier des sondages précisément parce qu’ils se présentent comme évidents et naturels dans le paysage démocratique. Soixante-dix ans après le coup de poker de Georges Gallup, nous sommes toujours prisonniers du raisonnement circulaire par lequel « l’inventeur » des enquêtes d’opinion devança toute critique raisonnée en faisant du sondage « la mesure de l’opinion publique » et de l’opinion publique « ce que mesurent les sondages ».

Les métaphores approximatives du baromètre ou de la photographie, cmme les argumentaires contradictoires des sondeurs, loin d’éclairer le débat, l’obscurcissent plus encore, en « naturalisant » cette technologie sociale. Sur la base des très nombreuses enquêtes d’opinion publiées au cours des derniers mois en France, trois questions sont abordées dans cet ouvrage : quel est le degré de précision ou d’exactitude de cet instrument de mesure ? que mesure-t-il exactement ? quels en sont les usages et les effets concrets ?

Les réponses devraient contribuer à déstabiliser quelques évidences.



(Quatrième page de couverture de l'ouvrage)



Patrick Lehingue est professeur de science politique à Amiens, chercheur au CURAPP. Dernière publication : Mobilisations électorales, J. Lagroye, P. Lehingue, F. Sawicki (dir.), PUF, 2006.

 Auteur: Patrick LEHINGUE
 Editeur: éditions du Croquant "Savoir d'Agir"
 Date de parution: mars 2007
 Nombre de pages: 256
 ISBN: 2914968299
 Prix: 18,50 euros



    Une nouvelle vassalité. Contribution à une histoire politique des années 1980

Une nouvelle vassalité. Contribution à une histoire politique des années 1980   " J'ai vécu, pour ma part, le moment historique des années 1980 à un bon poste d'observation. Douze ans député, puis deux ans président de la commission des Affaires étrangères à l'Assemblée nationale, j'ai pu analyser les gestes, les déclarations, les attitudes de nombreux acteurs importants de ce moment de rupture, avant et après 1983. Si j'ai décidé d'écrire cet ouvrage, ce n'est pas pour expliquer une fois de plus les nouvelles relations sociales, économiques ou politiques construites au cours des années 1980. C'est pour décrire comment des esprits de gauche, pourtant préparés avant 1981 à une explosion de liberté, se sont lentement mais sûrement soumis à une nouvelle souveraineté qui perdure aujourd'hui. Nous, élus des années 1980, sommes collectivement coupables d'avoir participé à un jeu politique perverti. Combien exprimèrent-ils leur réprobation d'une politique contraire aux principes affichés ? Que sont devenues les mœurs politiques et les principes républicains censés les régir ? Et la liberté de penser ? Les citoyens ont trop vite et trop bien intégré l'idée qu'aucune autre politique n'est possible. Il fallait se soumettre au nouvel ordre mondial. Certains jugeront le terme de vassalité excessif. Il m'arrive de le trouver trop faible. Voici ma modeste contribution à l'histoire politique des années 1980. " André Bellon

 Auteur: André BELLON
 Editeur: Mille et une nuits
 Date de parution: mars 2007
 Nombre de pages: 200
 ISBN: 2842059913
 Prix: 12 euros



    L'idée républicaine en Europe, XVIIIe-XXIe siècles : histoire et pensée universelle : La République universelle, Volume 1

L   Sous la direction de Paul BAQUIAST et Emmanuel DUPUY




Préface d’André Bellon




En deux volumes chez L'Harmattan. Il s'agit de cerner la notion de République au-delà de la scène politique française : la République est-elle une exception française ou trouve-t-elle un écho ailleurs ? Le modèle français est-il dépassé ou constitue-t-il une avant-garde ? Est-il marginal ou sert-il de référence ?

 Auteur: Paul Baquiast, Emmanuel Dupuy
 Editeur: L'Harmattan
 Date de parution: mars 2007
 Nombre de pages: 196
 ISBN: 2296027962
 Prix: 21 euros



    Mémento du républicain

Mémento du républicain   Tous les hommes politiques se disent républicains. Mais, dans le même temps, ils vident la République de tout contenu politique au nom d'une prétendue modernité. Par ailleurs, on caricature le modèle républicain, le rendant responsable de tous les maux passés et présents.


Les principes républicains sont-ils responsables des injustices sociales d'aujourd'hui ou des crimes d'hier tels que la colonisation ? Non, c'est bien plutôt la trahison systématique de ces principes qui explique ces drames.

La mondialisation remet-elle en cause la citoyenneté, la souveraineté populaire ? Non, c'est, à l'inverse, un projet politique de disparition de toute souveraineté populaire qui tire prétexte de la mondialisation pour se légitimer.


Réaffirmer les principes républicains est un instrument de lutte contre la mondialisation qui restreint les libertés, contre les inégalités qui s'accroissent. Ce mémento, qui revient sur l'histoire et la définition contemporaine des grands principes, s'adresse à tous, en particulier à ceux pour qui l'idéal républicain est toujours un combat.





(Quatrième page de couverture de l'ouvrage)

 Auteur: André Bellon, Inès Fauconnier, Jérémy Mercier, Henri Pena-Ruiz
 Editeur: Mille Et Une Nuits
 Date de parution: mars 2006
 ISBN: 2842059433
 Prix: 2,50 euros



    LQR - La propagande du quotidien

LQR - La propagande du quotidien   De modernité à gouvernance en passant par transparence, réforme, crise, croissance ou diversité : la Lingua Quintae Respublicae (LQR) travaille chaque jour dans les journaux, les supermarchés, les transports en commun, les « 20 heures » des grandes chaînes, à la domestication des esprits. Comme par imprégnation lente, la langue du néolibéralisme s'installe : plus elle est parlée, et plus ce qu'elle promeut se produit dans la réalité. Créée et diffusée par les publicitaires et les économistes, reprise par les politiciens, la LQR est devenue l'une des armes les plus efficaces du maintien de l'ordre.
Ce livre décode les tours et les détours de cette langue omniprésente, décrypte ses euphémismes, ses façons d'essorer les mots jusqu'à ce qu'ils perdent leur sens, son exploitation des « valeurs universelles » et de la « lutte antiterroriste ». Désormais, il n'y a plus de pauvres mais des gens de condition modeste, plus d'exploités mais des exclus, plus de classes mais des couches sociales. C'est ainsi que la LQR substitue aux mots de l'émancipation et de la subversion ceux de la conformité et de la soumission.



(Quatrième page de couverture de l'ouvrage)

 Auteur: Eric Hazan
 Editeur: Raisons d'Agir
 Date de parution: février 2006
 ISBN: 2912107296
 Prix: 6 euros



    L'idée de République

L   Qu’est-ce que le républicanisme français ? Un ensemble d’institutions issues de la Révolution française ? Un mot de la langue de bois politicienne ? Une idée audacieuse et utopique ?



Cet ouvrage fait le point sur l’idée républicaine telle qu’elle s’est exprimée et incarnée du XVIIIe au XXe siècle. Il met à la portée d’un lecteur non-spécialiste les références philosophiques sur la question, permet de s’interroger sur la séparation des pouvoirs, la présidentialisation du régime, la représentation démocratique.



Avec la distance de la réflexion, on traversera toutes les thématiques contemporaines, l’individualisme, le socialisme, le rapport entre économie et politique.



Ce livre veut amener à réfléchir sur l’idéal républicain et en propose une traduction dans le monde d’aujourd’hui : une république européenne et une définition de l’environnement comme bien public.

 Auteur: Juliette Grange
 Editeur: Pocket
 Date de parution: 20/02/2008
 Nombre de pages: 256 pages
 ISBN: 9782266178280
 Prix: 7,20 euros



    Robespierre. Politique de la philosophie

Robespierre. Politique de la philosophie   Il existe une pensée politique de Robespierre qui a ceci de particulier et d'inédit qu'elle est pensée de la révolution du sein même de ses vicissitudes. La dignité philosophique de Robespierre surgit du plus redoutable affrontement qui soit : celui des principes et des pratiques. En dépit de son échec, en dépit de des détracteurs, d'aujourd'hui et d'hier, Robespierre a servi, comme il le disait, " la cause du peuple " . Du refus des " citoyens passifs " au droit des nations à disposer d'elles-mêmes, de la " vertu " à la Terreur et à l'Etre suprême, il a proprement tenté l'invention de la démocratie. C'est pourquoi la leçon de ce " surveillant incommode " concerne encore notre actualité.

 Auteur: Georges LABICA
 Editeur: Presses Universitaires de France
 Date de parution: 1 novembre 1990
 Nombre de pages: 128 pages
 ISBN: 2130434193
 Prix: Epuisé



    Servitude & simulacre en temps réel et flux constant : Réfutations des thèses réactionnaires et révisionnistes du postmodernisme

Servitude & simulacre en temps réel et flux constant : Réfutations des thèses réactionnaires et révisionnistes du postmodernisme    Un court pamphlet d'une vigueur salvatrice, en ces temps de consensus mou et de relativisme généralisé. L'auteur, Jordi Vidal, attaque les « postmodernes », ces idéologues dont le crédo remet en cause les acquis de la philosophie des Lumières, sous prétexte qu'elles ont été répandues par des colonialistes. Ainsi, pour cette intelligentsia, la République ne serait que le masque d'une domination encore plus inacceptable que celles qui ont précédée dans l'Histoire. Jordi Vidal part à l'assaut de ces penseurs qui « condamnent l'usage de la pensée logique et de la dialectique pour avoir inspiré, selon eux, le totalitarisme et la misogynie ». On regrettera peut-être que des développements d'une longueur disproportionnée sur des groupes très réduits en nombre et en influence, comme les « postféministes », étouffent un peu la critique très juste de l'aura dont bénéficient les « pomo » dans les médias et dans les cercles dirigeants de France et d'ailleurs.

J-P.A.

 Auteur: Jordi VIDAL
 Editeur: Allia
 Date de parution: 22 août 2007
 Nombre de pages: 141 pages
 ISBN: 2844852505
 Prix: 6,10 euros



    Le manifeste des plébéiens

Le manifeste des plébéiens   Si beaucoup d’historiens ont pu s’intéresser au personnage emblématique de Gracchus Babeuf (1760-1797), pour sa lutte contre la réaction thermidorienne, et ses actions en faveur de l’égalité ou du collectivisme, c’est sans aucun doute aujourd’hui avec cette réédition menée par André Bellon un Babeuf de nouveau émancipateur du peuple qui est présenté. Mais également, un Babeuf épris de la constitution de 1793.


Le Manifeste des plébéiens n’est ni un roman, ni un ouvrage anodin. C’est un pamphlet contre les dérives réactionnaires, en particulier écrit en réponse très critique aux opinions de Fouché, pour faire comprendre que le Peuple attend avec impatience le retour de la démocratie. L’actualité de cet ouvrage, en temps de crise et de retour progressif d’une aristocratie dirigeante, frappera tous ceux qui aiment et militent pour l’égalité politique de droit et qui pensent, à juste titre, que la Révolution française est incontournable pour comprendre notre propre histoire.


Pamphlet énergique contre le despotisme, ce Manifeste est la preuve qu’en tout temps, la résistance républicaine doit être à l’ordre du jour. Ce mouvement pour le peuple incite aujourd’hui à une vive actualisation.



- Le Manifeste des plébéiens, de Gracchus Babeuf, notes et postface par André Bellon, Mille et une nuits, 2010, 133 pages, 3€.

 Auteur: Gracchus Babeuf
 Editeur: Mille et une nuits
 Date de parution: 2010
 Nombre de pages: 133
 Prix: 3€



    "Moi, Jaurès, candidat en 2012..."

"Moi, Jaurès, candidat en 2012..."   Adresse aux candidats et à ceux qui vont les choisir
À quelques mois de l’élection présidentielle de 2012 et alors que les candidats se préparent à présenter aux citoyens leurs propositions, Jean Jaurès aurait apporté une utile contribution aux débats.

Au travers d’extraits de nombreux articles, discours, livres, interventions à la Chambre des députés, Jean-Pierre Fourré présente idées et propositions de Jean Jaurès sur trente thèmes toujours d’actualité (le racisme, Dieu, la laïcité, l’immigration économique, l’éveil des peuples du monde, la patrie…).

D’aucuns aujourd’hui citent allègrement le grand homme ; la lecture de ce livre nous rappelle que leur filiation sera seulement reconnue par la fidélité aux principes de Jean Jaurès pour une société réellement démocratique.

lmprimerie Jacq, Saint-Brieuc (France), Éditions de Matignon, mai 2011, 10 euros, 88 pages.


 Auteur: Jean-Pierre Fourré
 Editeur: Éditions de Matignon
 Date de parution: mai 2011
 Nombre de pages: 88 pages
 Prix: 10€



    Ceci n'est pas une dictature

Ceci n   De nombreux ouvrages soulignent les traits dramatiques de notre époque. Celui d’André Bellon a pour mérite de mettre en évidence l’un des plus durs d’entre eux : le reniement des principes démocratiques orchestré par la classe dirigeante. Une dictature se mettrait-elle en place ? se demande l’auteur, par ailleurs ancien parlementaire. Le livre donne la réponse au-travers de dates clés (21 avril 2002, 29 mai 2005, 16 juin 2009, etc.) et d’arguments qui décrivent et anticipent un avenir antidémocratique. L’apparition de la « démocratie d’expertise », par exemple, et l’aveuglement orchestré par les médias et les sondages mettent en grande difficulté la République, voire, n’ont d’autre but que de la détruire. « Le risque existe d’une dictature politique, jointe à une sorte de barbarie de la vie sociale ». Ce risque est bien évidemment aussi la conséquence d’une somme de prescriptions économiques dont la construction européenne n’est pas peu responsable. Exit Victor Hugo, au diable Jean Jaurès, adieu Voltaire, fini les Lumières. Dans cette nouvelle démocratie « apaisée », où les dirigeants réhabilitent Napoléon III tout en détricotant les services publics et mènent une lutte imbécile pour l’obtention du pouvoir, c’est de la tyrannie de la norme dont les citoyens doivent apprendre à ce défaire. Nous sommes aujourd’hui à un tournant historique. Le printemps arabe fut l’illustration d’une respiration salutaire pour retrouver la démocratie. En France, seule la convocation d’une Assemblée constituante permettra de retrouver la République.

 Auteur: André Bellon
 Editeur: Mille et une nuits
 Date de parution: 2011
 Nombre de pages: 179 pages
 Prix: 10€



  • © MWebmaster 2006-2014 - Le Groupe République !