République !
Vendredi 19 Décembre 2014

 Lettre n°43: Editorial

    Où est la République ?

    Le 9 novembre 2010, quelques jours après avoir été saisi par plusieurs parlementaires de l’opposition, le Conseil constitutionnel statuait sur la loi portant réforme des retraites. La haute autorité constitutionnelle a jugé conforme à la Constitution le report de l’âge d’ouverture du droit à une pension de retraite. Même s'ils ont, chose bien passée sous silence, censuré la scandaleuse réforme de la médecine du travail,...[Lire la suite]



 Lettre n°43: Un mot dans l'air du temps

    "Outrage"

    par Etienne Tarride




L'article 433-5 du Code pénal punit de 7.500 Euros d'amende les gestes paroles ou menaces, écrits ou images de toute nature non rendues publiques adressées à une personne chargée d'une mission de service public et de nature à porter atteinte à sa dignité ou au respect de la fonction dont elle est investie. La peine est portée à six mois d'emprisonnement...[Lire la suite]



 Lettre n°43: L'événement

    La retraite, symbole des cahiers de doléances

    par André Bellon


La signification de tout évènement dépend du point de vue où on se place. Il en est évidemment ainsi pour la contre-réforme des retraites. Vue par l’UMP, c’est une victoire car le texte a été voté. Vue par le PS, c’est un espoir car Sarkozy ayant suscité un rejet, il suffit d’attendre 2012.


La plupart des commentateurs s’arrêtent là comme si...[Lire la suite]



 Lettre n°43: Chronique de l'antirépublique

    Résister à une disparition programmée

    par Gilbert Legay


Le 15 novembre 1941, Charles de Gaulle prononçait à Londres, un discours historique dans la salle de l’Albert Hall, devant un parterre de Français libres. Alors que ses précédentes interventions avaient pour but de justifier et de définir l’action militaire de ceux qui refusaient la défaite, ce discours précisait les objectifs politiques à mettre en œuvre dans une France libérée, après la victoire...[Lire la suite]



 Lettre n°43: Brèves

    On n'en est pas à une contradiction près, mais quand même !

    Nicolas Sarkozy a donc, pendant la célébration du 11 novembre 1918, célébré un autre 11 novembre, celui de 1940. Ce jour là, plus de 2000 jeunes avaient manifesté contre l'occupant et appelé à résister au péril de leurs propres vies.
On ne peut qu'applaudir à ce geste. Mais on ne peut que s'étonner de voir glorifier les jeunes manifestants par celui-là même qui contestait...[Lire la suite]



 Lettre n°43: Brèves

    Fermeté

    Dès le début de la séquence RETRAITES, le gouvernement, par le truchement des médias, avait proclamé sa résolution de faire preuve de toute la fermeté que nécessitait l’urgence de cette nouvelle réforme. Pas question de surseoir, comme le répétaient les ministres et les élus de la majorité, puisque le but de cette réforme indispensable était « de sauver le système par répartition !», intention hautement...[Lire la suite]



 Lettre n°43: Note de lecture

    L’invention des sans-papiers. Essai sur la démocratie à l’épreuve du faible

    Ce livre traite de l’histoire des sans-papiers. La thèse de l’auteur est assez claire (le mouvement des sans-papiers né en 1996, suite à l’occupation de l’Eglise de Saint-Bernard, participe d’un recul de l’engagement politique en termes de citoyenneté et de transcendance dans l’Etat-Nation), bien que parfois répétitive. Pour Thierry Blin, ce mouvement est différent de celui de la gauche anticapitaliste soutenant, dans les années 1960,...[Lire la suite]



  • © MWebmaster 2006-2014 - Le Groupe République !