République !
Mercredi 22 Mai 2019

 Europe


   La Commission européenne



  Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  Imprimer cet article  Version .pdf 

 Mercredi 20 Mai 2009

 José Manuel Barroso, président de la Commission européenne :

"Quand on regarde le débat en France, on voit que les gens qui attaquent la commission le font comme si elle était d’un seul camp politique. Ce n’est pas vrai, c’est une grande coalition. Il faut faire cette pédagogie car sinon, on divise l’Europe. Il faut que l’Europe soit politique mais elle ne doit pas être trop partisane. C’est normal que les différentes forces politiques présentent leur programme pour le Parlement européen, mais en même temps, il faut dire que l’Europe ne peut pas se conduire avec la seule politique du Parti socialiste ou du parti qui en France serait l’UMP. La culture européenne, c’est le compromis. Il ne nous amoindrit pas, il nous renforce."

Metro, 19 mai 2009.





  Autres articles


  Lettre n°17: Chronique de l'antirépublique
      L’oppression du chiffre sacré

    par André Bellon


Le 17 octobre 2007, un sondage CSA-l’Humanité déclarait que 54% des français approuvaient la grève à la SNCF ; le 18 octobre, un sondage BVA- Le Figaro expliquait que 55% des français y étaient hostiles. Ainsi va, de nos jours, l’opinion dite publique. On nous impose notre propre...[Lire la suite]



  Lettre n°15: Brèves
      La Cour européenne de justice torpille les droits syndicaux

    Deux décisions de la Cour de justice des communautés européennes remettent en cause le droit social des Etats membres. Les arrêts Viking et Vaxholm rendus en décembre dernier condamnent deux actions syndicales en Finlande et en Suède, l’une menée contre une délocalisation, l’autre contre la violation d’une convention collective (rémunération...[Lire la suite]


  • © MWebmaster 2006-2019 - Le Groupe République !